jeudi 2 octobre 2008

Une vie déstabilisée d’un père et de son fils

Le roman s’intitule “ L’Ile aux peintres “ de Claire Mazard,

(Elle vit actuellement à Paris). L’histoire est racontée sous forme de journal intime où le jeune homme découvre la jeunesse intrigante de son père, ce qui l’interpelle au plus profond de lui. Les principaux thèmes abordés sont : l’amour, l’amitié, l’aventure, la blessure (morale).

Tout d’abord ce roman nous passionne et nous déstabilise, en effet on aborde la conquête de l’amour d’un fils pour son père, or, nous découvrons les sentiments obscurs et cachés d’un fils qui au fond aime son père, on le voit souvent quand Clément dit à sa maman “Ma mère s’imagine, qu’en offrant quelque chose à son mec,ça va nous rapprocher lui et moi."

Seulement voilà, l’envie de parler vraiment avec son père et de le connaître enfin nous invite encore une fois à évoquer que l’apparence extérieure d’une situation peut nous éloigner de la réalité.

L’histoire m’a beaucoup plu , elle est écrite de telle sorte qu’ on peut se mettre facilement à la place du personnage principal, car l’histoire peut concerner tout le monde dans les relations conflictuelles qu’on peut avoir avec les parents . Le roman nous fait réfléchir et nous fait comprendre qu’il ne faut pas juger une situation extérieure; le livre se lit très facilement. Il y a quelques moments tristes comme la mort de Pierre ou les blessures morales de Boris. Moi j’ai beaucoup apprécié les sentiments des personnages, j’avais l’impression de vivre, respirer à l’instant même. Maélie.P 3è 4

1 commentaire:

petitemangas a dit…

oui, moi aussi j'ai ressenti la même chose!!! j'ai beaucoup aimé ce livre!!! Il nous parle de relation entre un pere et un fils!!! mais sa peut etre entre une fille et son pere!!! etc!!!! je l'ai lu et je l'ai trouvé tres bien, je vous conseille de le lire!!!!!